résidences dans les établissements scolaires
LYCÉE
Du 4 au 15 mars 2019 : Lycée Louise Michel – Grenoble
Du 9 au 21 janvier 2017 : Résidence au Lycée La Pléiade - Pont-de-Chéruy
2011 : Résidence au Lycée Descartes de Rabat
2009 : Résidence au Lycée Marie-Curie d’Echirolles – en partenariat avec La Rampe d’Echirolles
2004 : Résidence au Lycée Artaud de Marseille – en partenariat avec la Cie Archaos et le Théâtre du Merlan
2002 : Résidence au Lycée Diderot de Marseille – en partenariat avec le Théâtre du Merlan

COLLÈGE
Du 14 au 23 novembre 2016 et du 27 mars au 5 avril 2017 | Collège du Trièves - Mens
2014/2015 – Collège « Le Guillon » (Pont de Beauvoisin)
2012/2013 – Collège Aimé Césaire - Grenoble
Du 5 au 23 mars 2018 : Collège « Les Vallons de la Motte » - La Motte d’Aveillans

ÉCOLE
Du 23 au 27 janvier 2017 | école Jean Macé - Grenoble
Du 30 janvier au 3 février 2017 | école Anatole France - Grenoble
Du 6 au 10 février 2017 | Le Prunier Sauvage - Grenoble

Qu’est-ce une résidence d’artiste en milieu scolaire ?

Une résidence en milieu scolaire permet aux artistes de vivre chaque instant dans le lieu quotidien de l’établissement. Nous, artistes, portons notre regard sur ce que vivent ces jeunes et écoutons les questions qu’ils se posent. Nous offrons en retour, notre expérience d’artiste comme réponse à ce bouillonnement.
Une résidence est avant tout une intrusion, certes organisée, mais au sein d’un établissement qui vit au rythme de cours quotidiens à horaires précis. L’idée principale repose sur l’installation à vue et sur plateau (comme dans un théâtre) du travail quotidien d’une compagnie de danse : échauffement, répétitions, recherche, improvisations, travail technique, discussions.
C’est ainsi par exemple : s’exposer au centre d’un monde d’élèves et d’enseignants, qui passent sous nos yeux à chaque heure sonnante ; établir des rendez-vous avec les enseignants pour que leurs élèves regardent, écoutent et comprennent ; expliquer notre travail quotidien, la création, l’organisation d’une compagnie, les tournées et différents projets…etc ; répondre aux questions qui fusent au fur et à mesure des jours ; permettre aux élèves qui le souhaitent de pratiquer la danse en atelier et sur les perches verticales ; improviser en complicité avec des enseignants sous le regard médusé des élèves surpris ou gênés...
Travailler sur des demandes concrètes de la part d’enseignants motivés (rencontres à thèmes, échauffement, improvisations, vidéos…) ; construire des ponts générationnels en invitant des classes extérieures à venir nous voir répéter ; proposer des temps forts, en offrant au regard des extraits de spectacles au moment où les élèves se retrouvent dans les espaces communs…
Tout ceci constitue notre 8h/17h30 de chaque jour à l’établissement, rempli de moments magiques de discussions spontanées au bord du plateau ou à la cantine. Car ce dispositif est là pour que les élèves s’interrogent, nous questionnent, reliant l’intérieur de leur établissement à l’extérieur. Leur vie ici, et leur vie plus tard. L’art au service des plus jeunes et de leurs interrogations. Amener les élèves par le biais de la rencontre d’artistes à se poser la question de l’art et sa place dans leur vie et souhaiter que cela les amène à pousser les portes des théâtres et des lieux culturels.